France > Archives départementales de l'Eure

117 J 1-17

Société Ascopomp (Radiotechnique)

1980 - 2002

Scope and content

Accords salariaux, affichage, bilans sociaux, comité d'entreprise, délégation du personnel, formation professionnelle interne du personnel, journaux d'entreprise, personnel (Société Ascopomp), Philips Evreux-Ascopomp, réunions d'information du personnel ''Town meeting''.

Records creator's history

La Radiotechnique est née à Lyon en 1919 et son histoire est intimement liée à celle de l'industrie française de la radioélectricité. Le centre industriel d'Evreux de la Radiotechnique est situé rue Pierre Brossolette depuis 1955. Son exploitation est confiée à une filiale, la Coprim (Compagnie des Produits élémentaires pour Industries Modernes), dont l'activité repose sur la fabrication en grande série de ferrites et de produits de base pour l'électronique et d'appareils destinés au grand public.

En 1965, elle décide de regrouper dans une nouvelle société filiale, la Radiotechnique-Coprim-RTC, l'ensemble des moyens de recherche, de développement, de fabrication et de distribution intéressant les composants électroniques, jusqu'alors répartis entre la Coprim et la Division ''Tubes et semi-conducteurs'' de la Radiotechnique.

En juin 1967, renforçant les liens établis lors de la création de la COGECO, la Radiotechnique, la société Philips et la Compagnie Générale d'Electricité unissent leurs activités dans un vaste secteur et créent une société commune qui prend la dénomination de ''RTC la Radiotechnique-Compelec''. Elle prend en charge tous les établissements industriels de Caen, Chartres, Dreux, Evreux, Suresnes, Tours et Joué-lès-Tours. En plus des ferrites, on fabrique des circuits imprimés qui remplacent les câblages classiques ainsi que des condensateurs à diélectriques céramiques, des matrices mémoires, des résistances bobinées.

À compter du 1er janvier 1986 : RTC la Radiotechnique-Compelec, Hyperelec et Cima deviennent RTC-Compelec.

En janvier 2002, un plan social est mis en place afin de limiter les conséquences d'un licenciement économique envisagé. Le 20 juin 2002, en audience publique près du tribunal de Grande Instance d'Evreux, la liquidation judiciaire de la société par Actions Simplifiées Ascopomp est prononcé : licenciement collectif de l'ensemble du personnel et transfert de l'usine à l'étranger.

Source of acquisition

Dépôt de Mr Tardy-Planechaud, 2002

Conditions governing access

Accès libre

Physical description

1,95 ml

Keywords

Subjects:

personnel, syndicat, formation professionnelle, industrie, électricité
Corporate names: Société Ascopomp

Content provider

Archives départementales de l'Eure This link has no description