France > Archives départementales des Yvelines

Autouillet

1642-1793

Records creator's history

Paroisse : Notre-Dame

Diocèse : Chartres

L'église dépendait de l'abbaye de Saint-Magloire de Paris.

Related material

Archives départementales des Yvelines

3Q5 : dossier de séquestre révolutionnaire ; 5Q1031 : inventaire des titres de fabriques du ressort du bureau de Montfort, 1er thermidor an VIII, dossier collectif, fabrique d'Autouillet, an II-an III ; 1V164 : états des biens, rentes, dons, legs, revenus fonciers, demandes d'ester en justice, dons de tableaux ou d'objets d'arts par l'Etat, inventaires, conseils de fabriques, conflits avec le curé ou le maire, an XI-1904

Archives nationales

Répertoire numérique de la sous-série G8. Agence générale du clergé, Paris, Centre historique des Archives nationales, 2001, p. 220.

Keywords

Geographic names:

Autouillet (Yvelines)
1 - 2 / 2
  • 1
FR/FR-AD078/G 461 Échange d'héritages conclu entre Claude Glizière, vigneron, d'une part, et Mres Louis « Houze » et Pierre « Gohard », curés d'Autouillet et de Villiers-le-Mahieu, au nom et comme exécuteurs testamentaires de Mro Jacques Lefebvre, en son vivant curé d'Autouillet, d'autre part, 1642. – Titre nouvel par Jacques Philippe, vigneron, 1644 ; – autres par la veuve de celui-ci, 1682 ; par Bernard Philippe, 1683 ; par Pierre Soyer et Catherine Philippe, 1709. – Extrait fait en 1804 d'un acte « passé devant Pelletier, notaire en la branche d'Autouillet résident à Elleville le quatorze juin mil sept cent vingt deux, contrôlé à Orgerus, dont la minute existe au notariat de la ville de Montfort-l'Amaury », d'où il appert que les curé et marguilliers ont baillé à rente à Pierre Hébert, maître d'école à Autouillet, une maison et différents héritages. – Titre nouvel de 15 livres de rente au profit de la fabrique contre Vincent Soyer et Marguerite Aumont, sa femme, 1750. – Vente par Pierre Philippe, vigneron, et Marie-Anne Douillet, sa femme, « à Mre Louis-René Pinson, écuyer, chevalier de l'ordre royal et militaire de St-Michel, argentier ordinaire de la petite écurie du Roy », représenté par son fils « Mre Louis Pinson de Ménerville, écuyer, argentier ordinaire de la maison et écuries de Madame la Dauphine et de la petite écurie du Roy en survivance, étant ce jour en son château dudit Authouillet », 1762. – Vente d'héritage chargé d'une rente au profit de la fabrique faite par Jacques Soyer, Anne Hébert et Guillaume Hébert à François Treüet, concierge, receveur du château de Thoiry, 1763.
FR/FR-AD078/G 1110 Titres de rentes au profit de la fabrique d'Autouillet, dont le plus ancien porte la date de 1715. – Compte présenté par Charles Robin, à raison des sommes reçues et des revenus de l'église de 1790 à 1793.