France > Archives départementales des Yvelines

Officialités

XVIIe siècle-1785

Scope and content

Depuis le transfert aux services d'archives des départements de la région parisienne créés en 1964, seule l'officialité de Mantes est encore représentée dans la série G.

Processing information

Les fonds d'officialités inventoriés en 1895 par Émile Coüard concernaient trois juridictions épiscopales : le Grand vicariat et Officialité de Pontoise (dépendant du diocèse de Rouen) transféré aux Archives départementales du Val d'Oise, celle de Dourdan dont le fonds a été dévolu aux Archives départementales de l'Essonne et celle de Mantes, dont le fonds se limitait à une pièce.

Records creator's history

L'évêque en tant qu'administrateur de son diocèse, conserve des documents relatifs à l'organisation des paroisses, aux constructions ; il dresse la liste des paroisses de son diocèse (pouillé) et dans le cadre de ses visites pastorales rédige des procès verbaux de visite, ainsi que des lettres pastorales et des mandements. Sa juridiction ecclésiastique est exercée par un tribunal ou officialité dont les compétences se restreignent au fil des siècles : au XVIIIe siècle, ses compétences se limitent aux conflits entre curés et paroissiens, aux dispenses pour mariage. On trouve dans les fonds d'officialité des pièces de procédure, des informations ou enquêtes, des registres d'audience, des insinuations.

Related material

Les archives de l'Officialité de Paris, conservées aux Archives nationales sous la cote Z10, concernent notamment les paroisses situées dans le territoire de l'ancienne Seine-et-Oise et ressortissant au diocèse de Paris.

Le fonds assez consistant de l'Officialité de Pontoise intéresse le Vexin français et par conséquent une partie des Yvelines. Dans ce fonds figurent les titres généraux, son organisation, ses relations avec les paroisses, collèges, couvents et hôpitaux de l'archidiaconé, le personnel du clergé, les juridictions ordinaires, extraordinaires et criminelles en matière ecclésiastique. Leurs compétences dans le domaine des dispenses d'empêchement canonique et aux monitoires ont généré des sources d'un intérêt majeur pour les généalogistes.

Quant aux fonds des officialités de Chartres et d'Evreux dont dépendent certaines paroisses des Yvelines, elles sont conservées dans chacun des services d'archives les concernant mais de façon très lacunaire.

Publication note

GRAND VICARIAT ET OFFICIALITE DE PONTOISE

BONTEMPS-PERROUD (Geneviève), Les demandes de dispense pour empêchement canonique dans le Vexin français à la fin de l'Ancien Régime, Paris, 1982 [Mémoire de maîtrise, Paris I, 1982]..

DELAHAIS (M.), Aspect de la vie religieuse dans le Grand vicariat de Pontoise et le Vexin français aux XVIIe-XVIIIe siècles, 1972. [Mémoire de maîtrise, 1972]..

DESCUBES-DEMEUNYNCK (Marie), Le Vicariat de Pontoise ou l'officialité foraine de Rouen à Pontoise des origines à la fin de l'Ancien Régime, Mémoires de la Société historique et archéologique de l'arrondissement de Pontoise et du Vexin, t. XVLI, 1937, p. 101-103 ; t. XVLII, 1939, p. 60-116 ; t. XLVIII, 1939, p. 121-168..

GAPILLOU (Simone), Mariages et remariages avec dispense d'empêchement canonique dans le Vexin français, 1680-1725, Paris, 1970, [Mémoire de maîtrise, Paris, 1969-1970]..

RIAND (Virginie), Les monitoires dans les procédures criminelles dans le Grand vicariat et officialité de Pontoise, Paris, 1975, [Mémoire de maîtrise, Paris X, 1975]..

VERROUILH (Mme), Les monitoires de l'officialité de Pontoise, 1700-1739, Paris, s.d. [Mémoire de maîtrise, s.d.].

1 - 1 / 1
  • 1
FR/FR-AD078/G 1082 Officialité de Mantes