France > Archives départementales des Yvelines

Clergé régulier

Répertoire méthodique de la série H
12e - 18e siècles
par Henri LEMOINE, directeur des Archives départementales, complété et refondu par Annick BEZAUD, chargée d'études documentaires et Claude LAUDE, conservateur-en-chef.
1944/2010
Archives départementales des Yvelines
(Montigny-le-Bretonneux)
Instrument de recherche rédigé en français .

Scope and content

La série H réunit ce qu'il subsiste des archives des établissements religieux confisquées et triées à la Révolution. D'un établissement à l'autre, elles sont d'importance très inégale, réduites parfois à une seule pièce.

Parmi les fonds importants de la série H, il faut signaler celui des Dominicaines de Saint-Louis de Poissy, celui des Célestins de Limay, ainsi que celui de l'abbaye cistercienne des Vaux de Cernay. Le petit fonds des Récollets dit de Versailles (XVe-XIXe siècle) mérite une attention particulière, car il comprend des documents sur plusieurs établissements de l'ordre en France, et au Canada (la chronique de l'évangélisation qui s'y trouve est une histoire du Canada français).

Les commanderies ne sont représentées que par le fonds de celle de Prunay-le-Temple (un seul registre censier).

Quant aux hôpitaux et hospices, il ne s'agit que d'infimes parties de fonds entrés fortuitement à Versailles ; leurs archives sont généralement restées dans les établissements d'origine (où elles ont souvent, été égarées) et ont quelquefois été versées aux archives communales.

Records creator's history

Erigées canoniquement avec l'agrément du Saint-Siège, gouvernées par un abbé régulier ou commendataire et peuplées de moines (moniales) ou de chanoines réguliers (chanoinesses), les abbayes formaient, avec les couvents, les prieurés et autres monastères l'église régulière.

On distinguait trois types d'abbayes d'hommes :

  • les réguliers qui avaient à leur tête un abbé élu par le chapitre du monastère. A la veille de la Révolution, ce type d'abbayes ne constituait plus qu'environ 15% de l'ensemble des abbayes d'hommes
  • les abbayes en commende étaient de loin les plus nombreuses et étaient attribuées à des abbés commendataires le plus souvent ecclésiastiques séculiers, voire des laïcs qui se bornaient à percevoir les revenus de la mense abbatiale
  • les abbayes dites "nullius", qui ne faisaient partie d'aucun diocèse, et dépendaient directement du Saint-Siège

Les abbayes de femmes étaient toutes régulières et gouvernées par une abbesse issue de l'ordre auquel elles appartenaient.

Le prieur est le supérieur d'une communauté monastique détachée d'une plus grande pour prendre soin de quelque domaine : prieur conventuel, il administre directement sa communauté, mais peut être rappelé à l'abbaye, si l'abbé le juge à propos. Au fil de siècles et de façon inégale en fonction de l'Ordre dont il relève, il peut être amené à s'affranchir de cette tutelle. Lorsque s'instaure le système de la commende (attribution à un séculier des revenus d'une institution religieuse, bénéfice ecclésiastique), le prieur claustral est le religieux choisi par l'abbé commendataire ou élu par les moines pour gouverner les religieux à la place de l'abbé.

Le terme de "prieuré" désignait les communautés religieuses soumises à un prieur. On distingue également les prieurés-cures desservis par des membres du clergé régulier. Les prieurés simples, séculiers, sans conventualité ni charge d'âmes, existaient aussi, petits bénéfices possédés par des écclésiastiques séculiers.

Le territoire de l'actuel département des Yvelines était partagé entre les évêchés de Paris, Rouen, Chartres et Evreux :

  • Le diocèse de Rouen s'étendait sur la partie du Vexin français au Nord du département, Meulan offrant la particularité d'être partagée entre les diocèses de Rouen et de Chartres.
  • La partie la plus importante du département dépendait du diocèse de Chartres.
  • Quatre paroisses dépendaient de celui d'Évreux : Blaru, Cravent, Port-Villez et Saint-Illiers-la-Ville.
  • Le diocèse de Paris occupait l'Est du département.

Processing information

L'Etat général par fonds des Archives départementales donnait pour la Seine-et-Oise la série H comme en partie classée en 1900. Assertion optimiste, que l'archiviste de Seine-et-Oise Henri Lemoine s'appliqua à réaliser à partir de 1930. Il publia en 1941 et 1942 deux fascicules, La série H aux Archives de Seine-et-Oise, première partie, abbayes et prieurés d'hommes, 1H à 59H, et deuxième partie, abbayes et prieurés de femmes, ordres militaires, hôpitaux et hospices, 60H à 105H, états des fonds précédés d'un historique et d'une bibliographie succincts, puis en 1944 l'Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790. Archives ecclésiastiques, série H, répertoire brut sans autre appareil critique que des notes de bas de page. Après la dévolution aux départements issus de la Seine-et-Oise des fonds des établissements situés dans leur ressort, Annick Bezaud élabore en 2002 le Guide des Archives des Yvelines, tome 1, séries anciennes, dont le chapitre série H fournit les états des fonds plus détaillés, les notices historiques et les bibliographies complétées, et répertorie les sources complémentaires.

La loi du 10 juillet 1964, entrée en vigueur le 1er janvier 1968, a profondément réorganisé la région parisienne. Elle a supprimé les départements de la Seine (remplacé par ceux de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, et du Val-de-Marne) et de Seine-et-Oise (remplacé par ceux de l'Essonne, des Yvelines, et du Val-d'Oise). Les nouveaux départements de la région parisienne (Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d'Oise) demandent et obtiennent que leur soient transférés (on parle de dévolution) les fonds d'archives correspondant à leur ressort territorial.

Consulter la liste des fonds transférés et des services destinataires (pdf).

Source of acquisition

Les biens des établissements religieux sont mis à la disposition de la Nation, dès novembre 1789, et vendus comme biens nationaux. Leurs archives sont d'abord réunis aux chefs-lieux des districts et font l'objet d'un " triage " opéré plus ou moins sévèrement selon les districts, qui aboutit à l'élimination des documents symboles de l'Ancien Régime et n'ayant pas d'utilité administrative. On trouve ainsi dans les archives révolutionnaires, sous la cote 1L356, un état sommaire des pièces tirées des archives pour être brûlées conformément à la loi du 17 juillet 1793 qui énumère les titres féodaux détruits dans le ressort du district de Saint-Germain-en-Laye, et concerne en particulier les fonds des abbayes d'Abbecourt, de Joyenval, et de Poissy. L'autodafé eut lieu le 20 nivose an II sur le parterre du Château vieux. Les documents utiles à la gestion de ces biens (renouvellement des baux, perception des droits et profits, etc.) sont en revanche conservés.

Par ailleurs, à la Révolution, la Bibliothèque nationale et les bibliothèques de province reçurent en dotation bon nombre de manuscrits, en particulier des cartulaires, ce qui explique l'éclatement des fonds et la difficulté à rassembler de façon exhaustive les sources complémentaires.

System of arrangement

Les fonds ont été ordonnés de la manière suivante :

:

  • ordres religieux d'hommes
  • ordres religieux de femmes
  • ordres militaires (commanderies)
  • hôpitaux et maladreries

Chaque fonds est ordonné selon un classement-type, hérité de la tradition des inventaires des titres dressés dans le courant du XVIIIe siècle : en premier, lorsqu'ils subsistent, les titres de fondations ou leurs copies, les inventaires anciens, les privilèges et leurs confirmations par l'autorité spirituelle, puis les dons, achats, etc. ; enfin les possessions et droits associés (justice, moulins banaux, foires et marchés entre autres), leurs titres (dont des testaments des donateurs) et les documents de gestion, terriers, censiers, plans, baux, contentieux et procès. On distingue le temporel (titres de propriétés, revenus, procédures) du spirituel dont le contenu correspond aux actes liés à la vie religieux (provisions, vœux, registres capitulaires etc.).

Conditions governing access

Conformément aux dispositions du Code du patrimoine, ces documents sont librement communicables, sous réserve de leur état de conservation matérielle. S'ils sont disponibles sous forme numérisée ou microfilmée, les originaux ne sont pas communiqués.

Conditions governing reproduction

Par délibération du 14 février 2014, le Conseil général des Yvelines a placé les documents décrits dans cet inventaire sous licence libre Etalab. Ils sont librement réutilisables, sous réserve de préciser leur provenance sous la forme précisée ci-dessous.

Other finding aids

Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, archives ecclésiastiques, série H, par Henri Lemoine, Corbeil, 1944, VII-180 p.

Cet inventaire, dont l'introduction est disponible en ligne (pdf) décrit les fonds tels qu'ils se présentaient avant les opérations de dévolution.

La série H aux archives de Seine-et-Oise, première partie (abbayes et prieurés d'hommes), 1H à 59H, par Henri Lemoine, Corbeil, 1941, 78 p.

La série H aux archives de Seine-et-Oise, deuxième partie (abbayes et prieurés de femmes, ordres militaire, hôpitaux et hospices), 60 H à 105H, par Henri Lemoine, Corbeil, 1942, 64 p.

Guide des archives des Yvelines, tome 1, séries anciennes, par Annick Bezaud, Versailles, Archives des Yvelines, 2003,

Related material

Les archives spirituelles et les archives temporelles les plus importantes étaient souvent conservées au siège du chef d'ordre, seules les pièces de gestion courante, "titres nouvels", procès-verbaux et plans de bornage se trouvaient aux mains des gestionnaires des terres ou des fermes, ce qui explique qu'en Île-de-France, la plupart des documents provenant de grands établissements religieux ou même des prieurés relevant d'abbayes parisiennes, ne figurent pas aux Archives départementales mais aux Archives nationales, dans les fonds des grands ordres et congrégations (abbayes de Saint-Germain-des-Prés, Saint-Magloire, Saint-Martin-des Champs, Saint-Victor et Saint-Maur-des-Fossés).

Certains établissements des Yvelines dépendaient également d'abbayes dont les sièges étaient situés dans les départements voisins :

  • l'Eure (abbaye du Bec-Hellouin)
  • l'Eure-et-Loir (abbayes de Coulombs, Tiron, Josaphat)
  • de l'Indre-et-Loire (abbayes de Marmoutier, Bourgueil)
  • la Seine Maritime (abbayes de Fécamp, Jumièges).

De ce fait, les documents se trouvent conservés en partie dans les services d'archives de ces départements. Certains établissements supprimés avant la Révolution, notamment par la Commission des réguliers instaurée par Louis XV afin de réformer les ordres monastiques entre 1766 et 1768 ont vu leurs archives confiées avant la Révolution à des établissements extérieurs au département, telle l'abbaye de Neauphle-le-Vieux.

On ne trouvera pas mention des établissements de congrégations enseignantes, qui relèvent de la série D et peuvent avoir hérité des biens et titres d'un autre établissement ; c'est le cas des Augustines de la Congrégation Notre-Dame de Versailles, qui ont réuni les biens de l'abbaye de Malnoue ; en série D sont aussi classés les fonds des couvents des Augustines de la Congrégation Notre-Dame de Houdan et de Mantes, des Ursulines de Mantes, de Poissy et de Saint-Germain-en-Laye et des Filles de Saint Thomas de Saint-Germain-en-Laye, et bien sûr de la Maison royale d'éducation de Saint-Cyr, devenue régulière en 1692.

Parmi les fonds complémentaires conservés aux archives départementales des Yvelines, la source majeure est la sous série 3Q consacrée au séquestre révolutionnaire des établissements religieux. Ces dossiers, qui débutent sous la Révolution et couvrent parfois le début du XIXe siècle, constituent une source complémentaire essentielle pour la plupart de ces établissements. Parfois, seul le dossier de séquestre permet de disposer d'éléments d'information sur un établissement.

Sous la cote 1L356, l'état sommaire des pièces tirées des archives pour être brûlées conformément à la loi du 17 juillet 1793 " concerne en particulier les fonds des abbayes d'Abbecourt, Joyenval, et Poissy.

On trouve aussi épars en série L des documents sur le difficile passage de l'assistance d'Ancien Régime à l'assistance publique. Cinq établissements hospitaliers ont déposé leurs archives anciennes aux Archives départementales, où elles sont cotées en série H-Dépôt ; ceux de Versailles et Mantes ont versé aux archives communales ; les autres conservent encore leur fonds sur place. Dans les fonds départementaux modernes, en série X (établissements d'assistance), des dossiers intitulés " titres anciens " peuvent exceptionnellement remonter à l'Ancien régime.

Publication note

Abbayes, prieurés et communautés religieuses en Île-de-France/Actes du 8e Colloque Saint-Denis, 1996, Mémoires de la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et d'Île-de-France, t. 48, 1997.. (Online: ).

ALLIOT (abbé J. - M.), Visites archidiaconales de Josas, Paris, Alphonse Picard et fils, 1902 .. (Online: ).

AMBROISE (G.), Les moines au Moyen Âge. Leur influence philosophique et politique en France, Paris, A. Picard Éditeurs, 1942 .. (Online: ).

ANGER (D.), Les dépendances de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, t. 2, Seine-et-Oise, Paris, Vve Ch. Poussielgue et H. Champion, 1907 .. (Online: ).

ARDURA (Bernard), Abbayes et monastères de l'ordre des Prémontrés en France des origines à nos jours. Dictionnaire historique et bibliographique, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 1993 .. (Online: ).

ARDURA (Bernard), Prémontrés. Histoire et spiritualité, Saint-Étienne, Presses universitaires de Saint-Étienne, 1995 .. (Online: ).

BARBICHE (Bernard), Les sources de l'histoire religieuse de la France dans les archives et les bibliothèques du Saint-Siège, La Gazette des archives, n° 165, 2ème trimestre 1994, p. 189-202 .. (Online: ).

BEAUNIER (dom), La France monastique. Recueil historique des archevêchés, évêchés, abbayes et prieurés de France, t. 1, province ecclésiastique de Paris, Paris, Librairie Vve Ch. Poussielgue, 1905 .. (Online: ).

BECK (Bernard), Saint Bernard de Tiron. L'ermite, le moine et le monde, Cormeilles-le-Royal, Éditions de la Mandragore, 1998 .. (Online: ).

BRUNEL (Ghislain), Sources et instruments de recherche pour l'histoire religieuse aux Archives nationales, La Gazette des Archives, n° 165, 2ème trimestre 1994, p. 136-158 .. (Online: ).

CARRIÈRE (Victor), Introduction aux études d'histoire ecclésiastique locale, Paris, Letouzey et Ané, 1934-1940, 3 vol. .. (Online: ).

CENTRE EUROPÉEN DE RECHERCHES SUR LES CONGRÉGATIONS ET ORDRES RELIGIEUX, Naissance et fonctionnement des réseaux monastiques et canoniaux. Actes du premier colloque international du CERCOM., Saint-Étienne, 16-18 septembre 1985, Saint-Étienne, Université Jean Monnet, 1991 .. (Online: ).

CHEVALIER (Ulysse), Répertoire des sources historiques du Moyen Âge, topo-biliographie, Montbéliard, Société anonyme d'imprimerie montbéliardaise, 1894-1899 .. (Online: ).

CHEVALIER (Ulysse), Répertoire des sources historiques du Moyen Âge, bio-Bibliographie sommaire, Paris, Alphonse Picard et fils, 1905 .. (Online: ).

CHEVALLIER (Pierre), Loménie de Brienne et l'ordre monastique (1766-1789), Paris, Librairie philosophique Vrin, 1960, 2 vol. .. (Online: ).

DESNOYERS (J.), Topographie ecclésiastique de la France pendant le Moyen Âge et dans les temps modernes jusqu'en 1790, Paris, Imprimerie de Ch. Lahure et Cie, 1854 .. (Online: ).

Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastiques, s. la dir. de A. Baudrillart, A. Vogt, U. Rouziès puis R.Aubert, Paris, .Letouzey et Ané, depuis 1909, 26 tomes parus .. (Online: ).

Dictionnaire de spiritualité ascétique et mystique. Doctrine et histoire, s. la dir. de M. Viller, Paris, Beauchêne, 1983-1994, 21 vol. .. (Online: ).

DUTILLEUX (A.), Topographie ecclésiastique du département de Seine-et-Oise accompagnée d'une carte du diocèse de Versailles indiquant les divisions ecclésiastiques anciennes, Versailles, Cerf, 1874 .. (Online: ).

FISQUET (M.-H.), La France pontificale (Gallia Christiana). Histoire chronologique et biographique des archevêques et évêques de tous les diocèses de France [...]. Métropole de Rouen, Paris, H. Repos et Cie, s.d. .. (Online: ).

FISQUET (M.-H.), La France pontificale (Gallia Christiana). Histoire chronologique et biographique des archevêques et évêques de tous les diocèses de France [...]. Métropole de Paris. Chartres, Paris, H. Repos et Cie, s.d. .. (Online: ).

FIXOT (Michel), ZADORA-RIO (Élisabeth), L'environnement des églises et la topographie religieuse des campagnes médiévales, Paris, La Maison des sciences de l'homme, 1994 .. (Online: ).

GERHARDS (Agnès), Dictionnaire historique des ordres religieux, Paris, Fayard, 1998 .. (Online: ).

GINESTET (M.), Inventaire des établissements religieux de Seine-et-Oise, s.l. n.d. [XIXe siècle] .. (Online: ).

HASQUENOPH (Sophie), Histoire des ordres et congrégations religieuses en France du Moyen Age à nos jours, Champvallon, 2009 (AD78, 8931).. (Online: ).

HILDESHEIMER (Françoise), L'histoire religieuse, Paris, Publisud, 1996 .. (Online: ).

JARRY (Paul), Abbayes et châteaux d'Île-de-France, Paris, Édition Plon, 1947 .. (Online: ).

JENN (Françoise), Histoire et patrimoine des Yvelines de Hugues Capet à Philippe Auguste, 987-1223, Connaître les Yvelines, Histoire et archéologie dans les Yvelines, numéro spécial, 1988 .. (Online: ).

LAGARDE (Jacques de), Île-de-France, la seule description complète des environs de Paris : châteaux, manoirs, abbayes, églises, Paris, Arts et voyages, 1954 .. (Online: ).

LEBEUF (abbé), Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris, Paris, Librairie de Féchoz et Letouzey, 1883-1893, 2ème édition .. (Online: ).

LECESTRE (Léon), Abbayes, prieurés et couvents d'hommes en France. Liste générale d'après les papiers de la Commission des réguliers en 1768, Paris, Picard et fils, 1902 .. (Online: ).

LECHAUGUETTE (abbé Pierre), Foyers de vie religieuse et de culture en Yvelines pendant tout le Haut Moyen Âge, Pays d'Yvelines, de Hurepoix et de Beauce, n° 23, 1979, p. 27-39 .. (Online: ).

LECHAUGUETTE (abbé Pierre), LECLERCQ (Henri), Le comté de Montfort. Monuments religieux et militaires au Moyen Âge, Pays d'Yvelines, de Hurepoix et de Beauce, n° 23, 1980, p. 17-28 .. (Online: ).

LEFÈVRE (Simone), Les prieurés et la colonisation monastique en Île-de-France du XIe au XIIIe siècles/Actes du 106e congrès national des sociétés savantes, Perpignan, 16 avril 1981, Perpignan, Congrès national des sociétés savantes, 1981, p. 71-85 .. (Online: ).

LEFÈVRE (Simone), L'aménagement du sud de l'Île-de-France par les établissements religieux, XIe-XIIIe siècles, Mémoires et documents de la Société historique et archéologique de Corbeil, de l'Essonne, et du Hurepoix, 1993 .. (Online: ).

LEFÈVRE (Simone), La reconstitution des monastères après les invasions normandes en Île-de-France, Mémoires de Paris et d'Île-de-France, t. 32, 1981 .. (Online: ).

LEFLON (J), LEBRAS (G.), Notes d'orientation de recherches sur l'histoire d'un diocèse, d'un épiscopat, d'un chapitre, d'une abbaye, Bulletin de la section d'histoire moderne et contemporaine, fasc. III, 1961, p. 29-33 .. (Online: ).

LEGOFF (Jacques), REMOND (René), Histoire de la France religieuse, Paris, Seuil, 1988 .. (Online: ).

LESORT (André), Un fragment du journal des visites pastorales de Miles d'Illiers, évêque de Chartres, 1473, Revue des archives historiques du diocèse de Chartres, février-mars 1899 .. (Online: ).

MÉRAS (Mathieu), Abbayes et pèlerinages en France, Paris, Fernand Nathan, 1964 .. (Online: ).

MEURGEY (Jacques), Armorial de l'église de France, évêchés, chapitres, paroisses, abbayes, prieurés, couvents, corporations et communautés religieuses, Macon, Imprimerie Protat frères, 1898 .. (Online: ).

MICHAUX (Gérard), Abbayes, dans Dictionnaire du Grand siècle (dir. François Bluche), Paris, Fayard, 1990, p.26-27 .. (Online: ).

MOLETTE (Charles), Guide des sources de l'histoire des congrégations féminines françaises de vie active, Paris, Éditions de Paris, 1974. [Introduction historique sur les congrégations féminines françaises jusqu'à la Révolution, p. 23-62] .. (Online: ).

MOLINIER (Auguste), Les obituaires français au Moyen Âge, Paris, Imprimerie nationale, 1890 .. (Online: ).

MOLINIER (Auguste), Obituaire de la province de Sens, t. 1. Diocèse de Sens et de Paris, Paris, Imprimerie nationale, 1902-1906 .. (Online: ).

Nouveau pouillé des bénéfices du diocèse de Rouen, Rouen, Jacques Joseph Le Boullenger, 1788 .. (Online: ).

PACAUT (Marcel), Les moines blancs. Histoire de l'ordre de Citeaux, Paris, Fayard, 1993 .. (Online: ).

PACAUT (Marcel), L'ordre de Cluny, Paris, Fayard, 1986 .. (Online: ).

PLONGERON (Bernard), VAUCHEZ (A.), s. la dir. de, Le diocèse de Paris, Paris, Desclée, coll. " Histoire des diocèses de France ", 1987 .. (Online: ).

Pouillé historique et topographique du diocèse de Paris, Paris, Ladoué Libraire, 1767 .. (Online: ).

Pouillé du diocèse de Chartres ou recueil des abbayes et chapelles [...], Chartres, 1738 .. (Online: ).

RACINET (Philippe), Moines et monastères en Occident au Moyen Age, Paris, Ellipses, 2007 .. (Online: ).

La vie religieuse : des premiers ermites aux monastères organisés, Au pays de la Rémarde, n° 24-25, décembre 1990, p. 16-19. (Online: ).

STEIN (Henri), Bibliographie sommaire générale des cartulaires français ou relatifs à l'histoire de France, Paris, Librairie Alphonse Picard et fils, 1907. (Online: ).

Preferred citation

Pour faire référence aux documents décrits dans cet inventaire : Archives départementales des Yvelines, cote. Exemple : Archives départementales des Yvelines, G 1082.

Extent

41,00 ml

Language of the material

Les documents décrits dans cet instrument de recherche ont été rédigés en français . Les documents les plus anciens sont en latin.

Content provider

Archives départementales des Yvelines.