France > Archives départementales des Yvelines

Administrations provinciales

1784-1791

Scope and content

C'est l'édit de juin 1787 qui créa les assemblées provinciales, afin de mieux répartir et de façon plus efficace les impôts. La généralité de Paris devint la Province de l'Isle-de-France et les élections furent regroupées en départements qui possédaient chacun une assemblée annuelle et un bureau permanent. La généralité d'Île-de-France fut divisée en douze départements entre lesquels furent réparties les vingt-deux élections qui la composaient antérieurement.

La province d'Île-de-France disposait de deux sièges dans l'ancien département de Seine-et-Oise (départements de Corbeil et de Saint-Germain-en-Laye) et certaines paroisses dépendaient également des départements de Dreux, Melun et dans l'administration provinciale de Normandie du département de Gisors.