France > Archives nationales

Combes, Émile (1835-1921) (6 septembre 1835 - 24 mai 1921)

Date of birth:

6 septembre 1835

Date of death:

24 mai 1921

Alternative names:

Combes, Émile (1835-1921)

Combes, Justin, Louis, Émile

BIOGRAPHY

Biography:

Du petit séminaire de Carcassonne à l’École des carmes à Paris et au grand séminaire d’Albi, Émile Combes (1835-1921) aspira à l’état ecclésiastique, puis il rompit avec l’Église et vint à Paris faire des études de médecine, avant d’aller exercer à Pons (Charente-Maritime), dont il devint maire en 1875. Sénateur de la Charente-Inférieure à partir de 1885, il fut vice-président du Sénat en 1894 et 1895. Ministre de l’Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes dans le cabinet Bourgeois (1895-1896), il fut désigné par Waldeck-Rousseau pour lui succéder à la tête du gouvernement le 7 juin 1902 avec le portefeuille de l’Intérieur et des Cultes. Il accentua la politique de son prédécesseur dans un sens anticlérical. Les congrégations religieuses furent privées de leur droit à l’enseignement. Le « petit père Combes » n’eut pas le temps de réaliser la séparation de l’Église et de l’État, le cabinet étant obligé de se retirer le 24 janvier 1905 suite au scandale « des fiches » appliquées à l’armée et aux fonctionnaires.