France > Archives nationales

Clemenceau, Georges (1841-1929) (28 septembre 1841 - 24 novembre 1929)

Date of birth:

28 septembre 1841

Date of death:

24 novembre 1929

BIOGRAPHY

Biography:

Médecin, Georges Clemenceau (1841-1929) entra dans la carrière politique au lendemain de la journée révolutionnaire du 4 septembre 1870 et devint maire de Montmartre. Député radical en 1871, il siégea ensuite à l’extrême gauche de l’Assemblée (1876), où, après s’être opposé à la politique de Mac-Mahon, il contribua à provoquer la chute de plusieurs ministères (Gambetta, 1882 ; Jules Ferry, 1885). Après avoir soutenu la candidature de Boulanger au ministère de la Guerre, il dénonça ses prétentions à la dictature. Mais, compromis dans l’affaire du scandale de Panama et accusé d’être un agent de la Grande-Bretagne, il fut battu aux élections de 1893. Ses prises de position en faveur de Dreyfus (il publia « J’accuse » de Zola dans le journal L’Aurore) le ramenèrent à la politique. Sénateur (1902), il fut nommé président du Conseil et ministre de l’Intérieur (1906). Il poursuivit la politique de séparation de l’Église et de l’État, mais se heurta bientôt à des mouvements sociaux, organisant la répression de la grève des mineurs du Pas-de-Calais. Revenu dans l’opposition, il fonda le journal L’Homme libre (1913) qui parut sous le titre L’Homme enchaîné, au début de la Première Guerre mondiale, pour dénoncer la censure. En 1917, il fut appelé par Poincaré à la tête du gouvernement et restaura la confiance de la nation en luttant contre le défaitisme (arrestation de Caillaux et de Malvy) et en obtenant des Alliés que le commandement unique fût confié à Foch. Après avoir présidé la conférence de Paris et négocié le traité de Versailles (1919), « le Père la Victoire » fut battu par Deschanel à l’élection présidentielle (1920).